Interview Makerist

atelier [Z*] by Zimbo

Sur le blog de Makerist vous pouvez retrouver des tutos, des conseils, etc. en couture, tricot et crochet, mais aussi des interviews de créatrices entrepreneuses.

Voici ma contribution :

« Peggy est la créatrice passionnée et très douée de la marque [Z*] by Zimbo de modèles de crochet. Son univers poétique et ludique nous fascine : entrez dans son univers !

Bonjour Peggy, merci d’avoir accepté notre interview ! Tout d’abord, pourriez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours en dehors et dans le monde du crochet ? Comment en êtes-vous venue à réaliser et vendre vos propres modèles ?

Bonjour, je suis la créatrice qui se cache derrière la marque [Z*] by Zimbo. Je tricote, crochète ou couds depuis l’arrivée de mon premier fils. Je bidouillais quelques petites choses déjà petite grâce à ma mère qui tricote et coud et ma grand-mère, couturière professionnelle. Mais c’est vraiment avec l’arrivée de mes enfants que c’est devenu addictif. J’ai appris les bases grâce à ma mère ou des copines, et je me suis perfectionnée en regardant des vidéos sur Youtube. Ce qui était au départ un loisir est devenu primordial pour moi et en 2014 j’ai pris une disponibilité auprès de mon employeur pour me mettre à mon compte et essayer de vivre de ma passion.

La création de patrons est-elle votre activité principale ?

Pas uniquement.  Je suis artisan, créatrice textile, et je vends mes créations, accessoires et décorations au crochet, mais aussi macramé, tricot, broderie, etc. en ligne via ma boutique et aussi en dépôt dans différents commerces. Les patrons sont venus plus tard et sont une activité annexe. Je proposais des amigurumis à la vente, et en même temps je voyais la mode du DIY prendre de l’ampleur, beaucoup de monde sur les réseaux sociaux me demandait si il existait des patrons pour pouvoir réaliser mes créations, etc. Donc j’ai franchi le cap.

Comment vous organisez-vous pour réaliser un tutoriel ou un patron ?

Je pars toujours d’un croquis et ensuite j’essaie de visualiser en 3D de quelles formes est composé le personnage. Ensuite je choisis les couleurs, très importantes pour moi, je prends mon crochet, mon coton (toujours du coton) et je me lance. J’ai toujours un brouillon sur lequel je note mes hiéroglyphes au fur et à mesure. C’est bien souvent illisible, je mélange les termes anglais et français, l’anglais est plus simple pour les abréviations et le français pour les descriptions. Une fois fini, je remets tout ça au propre et je fais passer mes notes à des testeuses (je lance un appel sur Instagram en général), débutantes ou confirmées au crochet, ce qui me permet de voir les difficultés, incohérences, etc. du patron et de pouvoir l’adapter, le retravailler si nécessaire. Une fois que tout est prêt, je le traduis en anglais, je fais les photos et le met en forme. Enfin je le publie en ligne dans ma boutique, sur Makerist, etc.

Comment organisez-vous votre temps entre la création de patrons et les tâches attenantes liés à la gestion d’une petite structure (communication, compta, relations clients, blog, réseaux sociaux…)?

J’ai un système d’organisation grâce à mon bullet journal où je sais ce que je dois faire chaque mois, chaque semaine et ensuite chaque jour. Je démarre ma journée avec tout ce qui est gestion : mails, site internet, réseaux sociaux, courriers administratifs, etc. et tout le reste de la journée est partagée entre la création/ réalisation et la gestion de la vie de famille.

Quelles sont les tâches qui vous mettent le plus au défi ? Avez-vous de l’aide ?

Essayer de faire des choses originales que l’on ne trouve pas partout ! C’est de plus en plus dur avec Internet et les réseaux sociaux, tout le monde s’épie et se copie. C’est parfois décourageant, surtout quand ce sont les « gros » contre les « petits » créateurs. La meilleure aide à ce niveau là c’est de croire en soi, et aussi la famille, les amis, les clientes fidèles qui vous connaissent, vous aident et vous rassurent.

Où puisez-vous l’inspiration pour vos créations ?

Pour mes personnages, avant tout de la littérature jeunesse, des mangas, bref de l’illustration en général et du Japon en particulier. Mais aussi de la nature, j’aime les animaux un peu bizarres et j’essaie de les reproduire ou de ne prendre qu’un détail.

Quel est l’aspect que vous préférez dans votre activité créative ?

Arriver à réaliser ce que j’ai imaginé et voir les différentes interprétations de mes patrons chez les autres.

Auriez-vous des conseils pour quelqu’un qui, comme vous, aimerait se lancer ? Des ressources qui vous inspirent, qui vous ont aidé (livres, blogs, personnalités…)

Bien maîtriser les techniques, ne pas avoir peur de tout recommencer, de défaire, bref de prendre du temps, et surtout être original ! Rien ne sert de copier, il faut créer. Je passe beaucoup de temps sur Internet à vérifier que ce que j’imagine n’existe pas déjà. C’est long, mais c’est important, ça permet aussi de se démarquer et d’être remarqué.

Et pour finir, quels sont vos projets à venir ?

J’ai quelques prototypes sous le coude et des croquis en attente de réalisation. Mais j’aimerais arriver à les réunir dans un livre ou un ebook, il y a une sorte de fil conducteur entre tous ces modèles. Mais entre mes autres créations, le temps que prend la réalisation d’un modèle, la recherche d’éditeurs, etc. ça prend énormément de temps. »

Le blog de Makerist : https://blog.makerist.fr

Le site de vente en ligne : https://www.makerist.fr

 

 


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *